L'audition des représentants des cultes par la commission parlementaire en charge d'étudier le projet de loi pour le "mariage pour tous" est un exemple-type de violence engendrée par le refus de débattre en raison.