"Oh, mais il doit y avoir plein de jeunes filles qui ont été malheureuses le jour où vous êtes entré au séminaire !"

Bon.

Intérieurement, amusé :
"D'abord, sans doute pas tant que ça... une petite centaine, tout au plus.
Ensuite, supposons que j'aie épousé l'une de celles-ci. Ça en aurait fait une de moins pas... euh... moins malheureuse, et encore même pas sûr. Les autres auraient été aussi malheureuses, voire plus.
Enfin, figurez-vous, chère petite Madame, avec vos 95 ans, dans votre maison de retraite, figurez-vous que vous ne m'auriez certainement jamais vu si j'avais épousé l'une de ces pauuuuvres petites. Parce que j'aurais sans doute eu bien autre chose à faire.
Donc arrêtez vos bêtises, et venons-en à l'essentiel."

À voix haute :
"Vous voulez communier, oui ou non ?"

Tu m'étonnes qu'avec ça, j'aie des distractions pendant la messe à la maison de retraite du coin :D